MOTS A MOTS – 02

Bruno et Jamil, membres de la coopérative d’habitat social Place des Habeilles à Marseille, expliquent comment ils construisent leur futur lieu de vie…

Comment est né ce projet d’habitat participatif partagé?
En 2011, l’établissement public foncier, propriétaire d’un terrain a lancé un appel d’offre. Des réunions d’information ont été organisées. L’information a circulé et un groupe s’est constitué. En 2012 la coopérative qui doit racheter le terrain a été créée.

Qui sont les Habeilles ?
Nous sommes dix, dont quatre étrangers. Nous avons des personnes du quartier, mais pas assez. Nous avons entre 34 et 61 ans. Nous sommes tous dans des situations différentes. Salariés, bénéficiaires du RSA, intérimaires… C’est l’avantage d’un projet qui s’adresse à des locataires éligibles aux HLM. Il nous manque encore quatre habitants pour être au complet. Il reste trois T3 et un T1 à pourvoir. Il est encore temps de modifier les plans des logements si nécessaire.

A quoi va ressembler votre ruche ?
Ce sera un immeuble de 12 appartements. Du T1 au T5. Au rez-de-chaussée, les espaces ouverts à tous avec une salle polyvalente. Un atelier pour la réparation de vélos, un magasin, deux chambres d’amis, deux buanderies… Notre projet est ouvert sur St-Mauront. Nous sommes dans une démarche militante. Pour ceux d’entre nous qui n’habitent pas encore là, c’est un choix de venir s’installer dans ce quartier.

A quand la pose de la première pierre ?
Si tout va bien en 2017. Nous avons dû nous séparer du bailleur social précédent. Il ne s’inscrivait pas dans une démarche de co-construction avec notre groupe d’habitant. Nous venons de signer avec Grand Delta Habitat. Financièrement, la Région a réduit ses aides. Les financements classiques du logement social ne suffisent pas pour les projets d’habitats partagés. Nous sommes en contact avec la Fondation Abbé Pierre qui nous soutient.

Comment vous rejoindre ?
Nous faisons deux permanences. Une à la Maison pour Tous de St-Mauront, le 2ème mercredi de chaque mois de 16h30 à 18h. L’autre à l’Equitable Café, le 3ème jeudi du mois de 18h à 20h. Nous avons aussi un site internet.

Le site du projet : LES HABEILLES.